body {

Musiciens

Hélène Devilleneuve

Hélène Devilleneuve - hauboïste

Née en Avignon en 1969, Hélène DEVILLENEUVE a commencé ses études au Conservatoire de Versailles. Elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1989, où elle remporte un premier prix de hautbois dans la classe de Maurice BOURGUE et David WALTER ainsi qu'un premier prix de musique de chambre à l'unanimité, dans la classe de Christian LARDÉ. Hélène DEVILLENEUVE effectue ensuite un cycle de perfectionnement dans la classe de hautbois au CNSM de Paris. En octobre 1994, elle est lauréate du 4e concours international de hautbois de Tokyo.
Après avoir occupé la place de hautbois solo à l'Orchestre Royal Philharmonique des Flandres de 1992 à 1995, Hélène DEVILLENEUVE devient premier hautbois super-soliste à l'Orchestre Philharmonique de Radio France en 1995.

En marge de ses activités orchestrales et pédagogiques (conservatoire d'arrondissement de Paris), elle s'intéresse à la musique de chambre et à la musique contemporaine. Dans ce dernier domaine, elle fait partie de l'ensemble Court-Circuit avec lequel elle a réalisé de nombreuses créations dont le concerto pour hautbois de Martin MATALON (festival Musica, Strasbourg,1997), Interlude de Marc-André DALBAVIE (IRCAM, 1998). Elle est régulièrement invitée à jouer avec l'Ensemble Ictus (Bruxelles), l'Ensemble Fa (Dominique MY), l'Ensemble InterContemporain...
En musique de chambre, elle joue régulièrement avec des partenaires tels que Jeremy MENUHIN, Klaus THUNEMANN, Jean-Guihen QUEYRAS, Martine CHAPPUIS, Géry MOUTIER, Franz MICHEL, le Quatuor CHILIGIRIAN, notamment. Depuis 1999, Hélène DEVILLENEUVE fait partie du quintette à vents Lutetia et joue régulièrement avec différents orchestres dont Il Solisti Veneti (Claudio SCIMONE, direction), l'Orchestre Royal Philharmonique des Flandres, l'Orchestre Philharmonique de Radio France, avec lesquels elle interprète des concertos de Vivaldi, Marcello, Bellini, Mozart, Kalliwoda, Strauss, Martinu...

Mail : hdevillearobaseclub-internet.fr


2007 - Gilles Pouessel