Presse

Au cœur de l'expérience musicale - Festival Novelum

- Du 8 novembre au 3 décembre s'est déroulée à Toulouse et Blagnac la 14e édition du festival Novelum.

…La plongée dans cet univers de perdition - perdition au sens de perte de repères comme de perte de soi - se fait lentement, graduellement. Pour l'auteur de ces lignes, l'entrée dans le no-man's land se fit lors d'un concert conjoint de l'ensemble français Court-Circuit et de l'ensemble israélien Nikel, un concert s'organisant autour de la guitare électrique, magistralement servie par l'israélien Yaron Deutsch. Le terme de « translation » est ici à prendre au sens du faux ami - translation - ou au moins au sens de « transposition » : comment faire de la guitare électrique, instrument emblématique du rock, un instrument au service du discours musical contemporain ? Suivant les trois compositeurs au programme, Marco Mommi, Fausto Romitelli et Philippe Hurel, la réponse à cette question semble systématiquement passer par un recours au groove, mais la solution la plus saisissante est sans doute celle trouvée par Romitelli (compositeur trop tôt disparu en 2004) dans Trash TV Trance - solo de guitare délirant et plein d'humour où le théâtral de la guitare électrique joue un rôle aussi important que son phrasé nerveux, haché, saturé jusqu'à l'interruption - ainsi que dans Professor Bad Trip, qui profite d'ailleurs de sa Lesson 2 pour faire faire le voyage inverse au violoncelle : le « transposer » dans l'univers rock (notons au passage l'exceptionnelle performance du violoncelliste Alexis Descharmes)…

Jérémie Szpirglas, Mouvement.net - 09/12/2011


2007-2012 - Gilles Pouessel