body {

Saison 2017-2018


 

Zazpiak #2


Salle Cortot Paris
05 mars, 20h30
  • Javier Quislant, Nouvelle œuvre, pour ensemble
  • Gabriel Erkoreka, Kaiolan, pour ensemble
  • Alberto Posadas, Nebmaat, pour ensemble
  • Bernard de Vienne, En aparté, pour harpe solo et ensemble (création mondiale)
  • Bertrand Dubedout, Zazpiak Z, pour ensemble

  • Harpe : Joanna Ohlmann
    Ensemble Court-circuit
    Direction : Jean Deroyer

  • Cocktail à l'issue du concert

  • Bernard de Vienne


    En langue basque, la locution « Zazpiak Bat » exprime l’unité des sept provinces qui forment le Pays Basque de part et d’autre des Pyrénées. Pour ce concert éponyme sont réunis trois compositeurs basques.
    Dans Zazpiak Z, Bertrand Dubedout fonde en partie son écriture sur certaines caractéristiques du Txalaparta, musique traditionnelle basque. Kaiolan (« Dans la cage »), du basque Erkoreka, est une réflexion sur le travail de la sculptrice Louise Bourgeois, disparue en 2010 et dont les œuvres évoquent la captivité par la création d' espaces psychologiques occupés par les objets familiers et les souvenirs.
    Dans Nebmaat, Alberto Posadas exprime sa fascination pour les pyramides d’Égypte - organisations dans l’espace aux valeurs symboliques, métaphoriques et psychologiques - et se sert de leurs dimensions pour contrôler le développement du matériau sonore et de ses paramètres.
    À ces trois œuvres qui tirent leur inspiration de la musique traditionnelle, de la sculpture et de l ‘architecture, s’adjoignent une création de Javier Quislant, compositeur basque lui aussi, et une nouvelle pièce de Bernard de Vienne, « En aparté », dont le résultat sonore est un magma d’affects et de sensations quasi organiques d’où surgissent des moments de « conscience » plus perceptibles.


    Informations pratiques :
    Salle Cortot, 78 rue Cardinet, 75017 Paris
    Tarif: 0 à 10 €
    Renseignements et réservations : ensemble Court-circuit, production@court-circuit.fr, 06 89 16 64 00; billetterie en ligne http://www.billetreduc.com


     

    2007-2018 - Gilles Pouëssel